Les musiciens Jonathan Fournel, piano

Jonathan Fournel, piano

Jonathan Fournel, piano

Parcours
Jonathan Fournel est né le 2 octobre 1993 à Sarrebourg.

Il commence le piano en octobre 2000 dans la classe de Marianne Henry, au Conservatoire de Sarreguemines où enseigne son père. Il est admis en 2001 au Conservatoire de Strasbourg dans la classe de Stéphane Seban, tout en suivant des cours particuliers avec Patricia Pagny.

En 2006, il est admis à la Musikhochschule de Saarbrücken où il étudie sous la direction des professeurs Robert Leonardy et Jean Micault ; il suit dans le même temps des cours avec Gisèle Magnan.

En 2009, il est reçu à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Paris et reçoit successivement l’enseignement des pianistes Bruno Rigutto, Brigitte Engerer, Claire Désert, et Michel Dalberto.

Il obtient son Master de piano avec mention très bien en 2014 ainsi que le Diplôme d’Artiste Interprète en 2016.

Parallèlement, il est admis en février 2011 dans la classe d’accompagnement de Reiko Hozu au Conservatoire National Supérieur de Paris puis dans la classe de Jean-Frédéric Neuburger : il y obtient en 2016 son Master d’accompagnement avec mention très bien.

Depuis septembre 2016, il se perfectionne auprès de Louis Lortie et Avo Kouyoumdjian à la « Chapelle Musicale Reine Élisabeth de Belgique ».

Concours
Jonathan remporte à 12 ans : le 1er prix au Concours Madeleine de Valmalète et le 1er prix de la fondation Maurice Ravel.

Il remporte à 14 ans le prix Franz Liszt au concours d’Ile-de-France.

À 15 ans le 1er prix au Concours de l’Orchestre Universitaire de Strasbourg.

À 19 ans, il remporte successivement :

  • Le prix du meilleur candidat Français au Concours International d’Épinal
  • Le 2ème prix au Concours Ettore Pozzoli à Seregno en Italie
  • Le 1er prix au Concours International du Lion’s Club Thomas Kuti

À 20 ans, il remporte successivement :

  • Le 1er prix du Concours Viotti de Vercelli en Italie
  • Le 1er prix au Concours International d’Écosse à Glasgow. À l’issue de ce concours il a le plaisir de recevoir le prix Blüthner qui lui décerne un piano à queue.

Concerts
Jonathan donne des concerts depuis l’âge de 10 ans.
Il est sollicité par de nombreuses programmations et des grandes salles en France et à l’étranger : Lille piano festival, le Terroir Wasseyen, Piano Campus à Paris, Pianoscope à Beauvais, le Festival Jeunes Talents à Paris, le Festival International de Colmar, le Festival Jeunes Talents à Metz, Musikfestspiele Saar, les Concerts de Poche, Giovine Orchestre Genovese, Gioventù Musicale d’Italia, le Festival des Jeunes Etoiles, le Festival de Fénétrange, le Festival Piano en Saintonge, Piano à Lyon, l’UNESCO à Paris, le CAC de Forbach, l’Arsenal de Metz, la salle Cortot à Paris, la Stevenson Hall de Glasgow, la Royal Glasgow Concert Hall, la Caird Hall de Dundee, la Usher Hall de Edinburgh, le théâtre de Modena, le théâtre de Vercelli, le théâtre de Sulmona le théâtre de Novarra, l’Auditorium Gustav Mahler de Milan, la Sala Verdi de Milan, le théâtre Carlo Felice de Genova ou encore la Philharmonie de Rzeszow.

Il joue pour la première fois avec orchestre à 14 ans, le concerto n°3 de Beethoven d’une part avec les Symphonistes Européens sous la direction de Pierre Yves Gronier et d’autre part avec l’Orchestre de la Musikhorschule de Saarbrücken à Sankt-Wendel (Allemagne), sous la direction de Tobias Deutchmann.

Depuis 2010, il a interprété le concerto n°2 de Mendelssohn sous la direction de Simon Rigaudeau pour trois concerts à Strasbourg, le concerto n°2 de Brahms, le concerto n°2 de Chopin, le concerto n°2 de Liszt, le concerto n°1 de Tchaikovsky et le concerto n°1 de Ginastera avec l’Orchestre National de Lorraine sous la direction de Jacques Mercier, Jonathon Heyward et Jean-François Verdier, et le concerto n°1 de Chopin avec l’Orchestre des Concerts de Poche sous la direction de David Walter. Il fait ses débuts en Pologne en jouant le concerto n°1 de Tchaikovsky avec le Filharmonia Podkarpacka à Rzeszow sous la direction de Wojciech Rajski, concerto qu’il rejoue lors de deux concerts à la Salle Gaveau de Paris avec l’orchestre Donna Musica sous la direction de Éric Darrigrand.

Il a participé à de nombreuses tournées en Italie et en Écosse avec l’Orchestre de la Radio Télévision de Zagreb, l’Orchestre Symphonique de Dubrovnik et le Royal Scottish National Orchestra avec qui il joue le concerto n°2 de Brahms, le concerto n°1 de Chopin et le concerto n°3 de Beethoven sous la direction de Fan Tao, Nicola Guliani, Mladen Tarbuk et Peter Oundjiann.

Jonathan s’intéresse aussi à la musique contemporaine et créé en première mondiale la Sonate pour piano n°3 du compositeur Nicolas Bacri, en ouverture d’un concert de la pianiste Brigitte Engerer et du violoniste Augustin Dumay au festival Pianoscope de Beauvais. Il créé aussi le Trio pour piano, violon et violoncelle, la Sonate pour percussions et piano, ainsi que la Sonate pour harpe et piano du jeune compositeur Pierre-Alain Braye-Weppe au festival piano Campus à Paris et lors d’un concert l’Auditorium du Conservatoire de Reims. Il a aussi intégré à ses concerts des oeuvres de Rory Boyle, Guillaume Connesson et Thomas Adès.

Jonathan se produit aussi en concert avec différents musiciens et ensembles de musique de chambre tels que Anne Bella, Gauthier Capuçon, Rémi Delangle, Augustin Dumay, Mohammed Hiber, Chi Li, David Petrlik, Vassilena Serafimova, le quatuor Akilone, le quatuor Hermès et le quatuor Modigliani.

Jonathan Fournel est soutenu à ce jour par la Fondation Colas, la Fondation Goéland ainsi que par la Fondation « les Allumeurs d’étoiles ».